DANS MES TIROIRS Et si je découvrais Make-Up Révolution ? 3 juillet 2017

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de pouvoir sortir de mes sentiers battus et d’essayer une nouvelle marque. A savoir la marque londonienne MakeUp Revolution.

MakeUp Revolution est une marque dont j’ai énormément entendu parlé depuis plusieurs années, sur les réseaux sociaux. Et puis, en me rendant chez Beauty Sister, près de Bordeaux, j’ai succombé à l’essai de cette marque. D’habitude visible uniquement sur des shop anglais, c’est avec grande surprise que j’ai découvert des marques de cet acabit dans cette boutique. Vous imaginez donc la chance des bordelaises n’est-ce pas ?

Alors, pour cette première découverte MakeUp Revolution, je vous propose de découvrir la palette Makeup Revolution Ultra 32 Shade Eyeshadow Palette – Flawless Matte.

Il s’agit là d’une palette très accessible pour un petit budget. Pourtant, je la trouve très qualitative du point de vue du packaging.

En effet, la palette est faite de plastique relativement épais. De plus, cette dernière se « clip ». Elle n’est pas aimanté mais cette fermeture est suffisamment forte pour avoir eu du mal à l’ouvrir les premières fois. Il faut vraiment l’ouvrir à deux mains, autrement cela reste compliqué. A mon sens, il s’agit tout même là d’un point positif puisqu’elle ferme très bien et ne risquera pas de s’ouvrir à une simple secousse.

Le plastique qui compose cette palette est, à mon sens, très adapté. Il est rigide et il présente un effet miroir tellement il est lisse. C’est un effet que je trouve agréable et joli et qui confère tout un charme à une palette.

A son ouverture, j’ai eu la surprise de découvrir l’immense miroir qui orne toute une moitié de la palette ! De quoi se maquiller rapidement. Il s’agit d’une palette qui semble se suffire à elle-même.

Parlons maintenant de la palette en elle-même. Il s’agit d’une palette contenant 32 fards à paupières neutres et mattes. Il existe la même palette composées des mêmes fards en version plus ou moins irrisée.

En observant cette palette, on se rend compte qu’elle contient 8 couleurs de fards déclinés chacun en 4 teintes (de la plus claire à la plus foncée). C’est ainsi que l’on retrouve dans cette palette, des beiges, des kakis, des violines et des bleutés.

Les fards sont à première vue difficile à travailler. Pourtant, après avoir cassé cette première couche un peu dure et lisse, ils sont souples à souhait !

Leur grand nombre et leurs différentes teintes donnent à cette palette cette idée qu’elle se suffit à elle même. Vous pouvez la travailler uniquement pour souligner les traits de votre visage, pour un maquillage quotidien ou encore pour un événement particulier. Ses fards neutres vous permettent aussi de remplacer des produits pour visage comme un bronzer ou pour remplir vos sourcils. Il s’agit là d’un produit qui se suffit véritablement à lui même.

En ce qui concerne la tenue, je crois que je vais émettre une certaine réserve. Elle n’est pas folle mais pas horrible non plus. Disons qu’elle est correcte.

En effet, à première vue, les fards sont très pigmentés mais dès que vous les estompez quelque peu, ils deviennent presque transparent. Il vous faudra donc du temps et de la patience pour intensifier cette couleur. Malgré cela, ils ne sont pas du tout poudreux, ce qui permet tout de même de les travailler plus simplement.

Ce mélange donne aux fards un aspect et une texture très sèche et c’est cela qui rend les pigments volatiles. Il faudra donc vous armez de patience pour domptez ces fards. Pourtant, utilisés avec une base à paupières, ils ne fileront pas dans les plis, et resteront en place pour une journée de 7h !

Il s’agit d’une palette que vous pourrez retrouver aux alentours de 13 euros sur différents points de vente et sites marchand. Pour le prix, je la trouve très prometteuse, et c’est d’ailleurs ce dernier qui me rend moins exigeante vis-à-vis de sa critique.

Pourtant, je ne la conseillerai pas aux petits budgets souhaitant juste se lancer dans le maquillage. C’est une palette qui demande à être dompté et travailler. Il faut donc déjà savoir manier des pinceaux et connaitre l’art de l’estompage. Malgré tout, si vous avez de la patience et que vous touchez un peu à ce domaine, n’hésitez pas ! Son prix vous rentabilisera la transaction immédiatement.

Si vous l’avez déjà essayé, qu’en pensez-vous ?

Tags : ,

Leave a comment

Leave a Reply