UNE CARESSE Et si je m’étais lancée dans le Bullet Journal 14 avril 2017

Il y a plusieurs mois déjà, j’ai pris la grande décision de ne plus acheter d’agenda. Je termine ma dernière année à l’université, et au début de l’année j’ai encore un fois mis plus de 10 euros dans un agenda que je n’ai pas ouvert une seule fois. Depuis que j’ai quitté le lycée, j’ai acheté 5 agendas différents que je n’ai jamais ouvert. Pourtant, au moment de les acheter, j’étais persuadée de les utiliser.

En décembre dernier j’avais besoin de m’aérer l’esprit, alors, j’ai joins l’utile à l’agréable : j’ai commencé mon Bucket Journal, ou Bujo pour les intimes. Mon petit Bujo, je voulais le garder pour moi, mais un certains homme que je connais bien, m’a conseillé de vous le montrer. Je crois qu’il le trouvait plutôt joli. Alors le voilà !

Avant de commencer quoi que ce soit, j’ai pris le temps de choisir un joli carnet. Je voulais qu’il soit plus petit qu’un format demi A4 pour le placer facilement dans mes sacs et qu’il soit le plus léger possible. Je voulais qu’il soit joli, esthétique, et qu’il me corresponde ! Ne vous y méprenez pas, la tâche fut très compliqué. J’ai hésité entre des dizaines de modèles et après plusieurs semaines de recherches, j’ai trouve LE carnet. Le petit bijou qui va peut être me suivre pendant quelques années.

Il est donc petit, léger, en cuir, gravé. Mon signe astrologique n’étant plus en stock, j’ai opté pour celui de l’amoureux. Le carnet était de la même couleur, alors cela ne me changeait rien. Les pages sont suffisamment épaisses pour que le feutre ne dépasse pas et elles ont des petits points discrets et argentés qui me permettent de tracer des lignes. A la fin du carnet, une petite pochette est intégrée histoire d’y glisser quelques souvenirs. J’aime aussi la tranche des pages dorées.

Passons maintenant au décor. Je me suis inspirée d’images Pinterest mais aussi de mes besoins, de mes envies. J’ai une mauvaise mémoire, et même si je connais l’anniversaire de mes proches, j’ai apprécié les noter, comme si ça leur accordait encore un peu plus d’importance.

Ensuite j’ai créé un onglet, un peu plus personnel, qui m’étais indispensable avec ma tête en l’air. J’ai donc créé une page exclusivement féminine où je répertorie les jours où j’ai mes cycles, où j’ai des pertes hors cycles, etc. En gros un tableau avec lequel je peux facilement répondre aux questions de ma gynécologue. Mais passons cette page un peu gênant et un peu intime.

Ensuite, j’ai créé deux courbes de poids. La mienne et celle de mon amoureux. On a une balance à la maison sur laquelle on monte tout les jours. Pourquoi, je ne sais pas. Je passe mon temps à manger et je surveille mon poids, c’est bizarre non ? En tout cas, elles sont là pour me dire qu’il ne faut pas que je dépasse ma limite haute et ma limite basse, mais ça je vous en ai déjà parlé un peu il y a quelques temps.

Passons maintenant à l’aspect plus littéraire. J’ai créé un onglet qui se voulait ressembler à une étagère. J’ai ai dessiné plusieurs tranches de livres que je remplis avec les noms des livres qui m’ont le plus marqué et que j’ai lu depuis moins d’un an.

En suivant, je voulais mettre en avant les séries que l’on regarde à deux ou que l’on s’apprête à regarder ! Puis, plus communément, j’ai dessiné des bobines de film (qu’est-ce que c’était long !) dans lequel j’ai écrit le noms des films que l’on souhaitait voir au cinéma. Je colorie ceux que l’on est allé voir.

Et enfin, je suis passée à la partie la plus intéressante de ce journal : la calendrier. N’ayant pas grand chose à noter, ni énormément de rendez-vous. Alors j’ai opté pour un calendrier annuel. J’ai décoré une double page. Les jours du mois où j’ai un rendez-vous, je le coloris et je réfère ensuite à la page du mois. Après ce calendrier annuel, j’ai noté le nom de chaque mois sur une page. J’y écrit mes dates importantes, les choses à ne pas oublier, les trucs à penser à faire et tout ce pourquoi ma mémoire flanche.

Et tout à la fin, j’ai consacré une double page pense-bêtes pour les idées de cadeaux que je peux avoir, ainsi qu’une page où je note les informations utiles pour les vacances que l’on prépare.

Rien n’est plus simple que ce que j’ai fais. Pour quelques pages, je me suis inspirée de Pinterest, mais pour la majorité, on les a inventé à deux. Je tenais à vous montrer tout ça pour vous prouver que même si vous n’êtes pas la plus artiste des artistes, vous pouvez quand même créer quelque chose à votre image. J’ai deux mains gauches et je ne sais pas créer un truc sans que ce soit moche. Pourtant, en y passant des heures et des heures, j’ai réussi à concevoir un petit carnet évolutif qui me plait. L’ébauche et les fondations sont en place, maintenant, il ne reste plus qu’à le remplir au fur et à mesure des mois, des jours et des besoins !

J’aurai aussi aimé savoir si certaines d’entre vous c’était lancé ? Si c’est la cas, ou est-ce que je peux admirer tout ça ? Peut être pouvons nous s’échanger nos idées ?

Tags : , ,

4 Comments

  • Rachel posted on avril 21, 2017 at 5:30

    Bonjour !
    Trop cool cet article 🙂
    Puis-je te demander où tu as acheté ton carnet du coup ? Je galère à en trouver un qui me plaise^^
    Merci 🙂

    Reply
    • Et si Welinty posted on avril 21, 2017 at 9:48

      Hello 🙂

      Je suis heureuse que mon article t’ait plu ! C’est vraiment une méthode d’organisation qui s’adapte aux besoins de chacun et ça, c’est vraiment top !
      Mon carnet vient de chez Anthropologie 🙂 J’achète généralement mes agendas et carnets chez eux : ils sont tops et de très bonnes qualités bien qu’un peu chers.

      Reply
      • Anonyme posted on mai 16, 2017 at 3:28

        C’est un concept sympa ! Long mais sympa

        Reply
        • Et si Welinty posted on mai 16, 2017 at 8:53

          Merci ! Oui c’est long, quoique, comme c’est un carnet qui se construit au fur et à mesure, ce n’est pas si long que ça !

          Reply

    Leave a Reply