UNE CARESSE Et si j’étais une personne paniquée ? 21 novembre 2016

stressangoisse-1
Je suis effrayée. Je suis une personne angoissée. Pas de celles qui sont stressées par les horaires, qui se dépêchent pour tout. Bien sûr je suis aussi de ces personnes là, mais ce n’est pas en ce sens que j’entendais angoissée. J’ai peur.
Peur de tout, de rien. Un petit quelque chose m’empêche de dormir. Je me fais toujours des scénarios sur ce qui pourrait peut être arriver dans cette situation.
Déjà toute jeune, j’angoissais de rester seule dans le noir. Imaginez cet espace sans rien pouvoir observer, où les murs semblent toujours plus près que ce qu’ils ne sont. Pas un bruit. Un silence oppressant. Une pièce qui se rétrécie.
Plus âgée, je ne pouvais me résoudre à fermer mes volets. J’avais bêtement toujours peur d’ouvrir mes fenêtres face à cette grande forêt. J’étais terrorisée à l’idée qu’un loup garou, un tueur en série viennent m’égorger de suite. Oui je sais, cela peut sembler complètement puéril. J’ai conscience que c’est un fait bête. Mais j’ai peur de la nuit.
Encore aujourd’hui, je ne peux pas rester seule chez moi la nuit. Dès qu’il s’en va, je crois que chaque lumières de la maison est allumée. Et même avec notre chien de garde aux dents acérées j’ai toujours la peur irrationnelle que quelqu’un s’introduise dans la maison. Parfois même, après des films à suspens, même s’il est là, il m’est impossible de fermer l’oeil. Je suis paniquée.
Parfois même j’en ai le souffle coupé et j’ai du mal à respirer. Je n’arrive pas à me résonner alors même qu’en mon fort intérieur je sais pertinemment qu’il n’y a personne qui s’est introduit chez moi. Je le sais, je sais qu’il ne peut rien m’arriver mais pourtant j’angoisse, j’y vois trouble, je me sens mal. Rien n’y fait !
J’ai essayé de calmer ma respiration, de prévenir toutes les situations qui me mettent dans cet état mais quoi qu’il arrive, j’angoisse régulièrement et je ne peux m’empêcher de ressasser et d’être effrayée. Figurez-vous qu’il y a plus de quatre ans j’avais vu un reportage sur les états unis et une femme y évoquer qu’un boa s’était retrouvé dans ses toilettes en remontant par les canalisations du cirque d’à côté. Depuis je suis paniquée à chaque fois que je vais aux toilettes. La nuit j’ai l’impression que des serpents me grimpent dessus et c’est le cauchemar.
Les plus freudiens d’entre vous iront me chercher je ne sais quelle histoire remontant à mon enfance à mes parents et je ne sais quelle autre ânerie de ce type. Mais ne vous inquiétez pas, j’ai déjà fais, plus ou moins, ma thérapie et pourtant je n’y trouve pas de raison valable.
Je n’ai pas peur d’être seule non. Enfin si mais comme tout le monde. J’ai juste peur de la nuit. J’ai peur de toute cette ambiance étrange et mystérieuse de la nuit. Pourtant, je suis passionnée de mystères de légendes et tout ces contes farfelus. Peut être est-ce ceci le problème. J’ai encore du mal à le savoir et surtout pas envie d’y renoncer.
Je cherche encore tout les moyens possibles pour me rassurer de ces peurs ridicules. J’essaie même de ritualiser le moment du coucher mais rien n’y change. J’ai longtemps hésité à écrire tout cela mais je me suis dis que vous partager mes craintes pourrait me rassurer ou peut être pour me sentir moins seule à avoir honte de mes peurs. Je ne sais comment conclure.

Peut être en trouvant une solution que je n’ai pas.

Tags : ,

5 Comments

  • Georgina, posted on novembre 21, 2016 at 6:36

    Ca me fait plaisir de lire un article comme ça. « Plaisir » le mot est grand quand on sait que pour toi c’est pas évident du tout mais dans le sens ou il aide à se rendre compte qu’on est pas les seuls à avoir des angoisses comme ça!

    J’ai eu aussi cette période où j’avais du mal à dormir seule dans ma maison. Rien y faisait, je regardais partout si il y avait quelqu’un avant d’aller me coucher. Maintenant que c’est passé, c’est des troubles paniques qu’on vient de me diagnostiquer alors que tout semble aller bien pour moi. Les crises d’angoisses et compagnies au quotidien, c’est dur à supporter mais je sais qu’un jour, je vais y arriver! J’espère que toi aussi, même si tu as besoin d’aide, il ne faut pas avoir peur de demander et ne pas se sentir inférieur de le faire!

    Plein de bisous!

    Reply
    • Et si Welinty posted on novembre 22, 2016 at 1:43

      Je suis vraiment très heureuse de lire ton petit mot Georgina. J’ai vu passé des petits mots il n’y a pas longtemps à ce sujet. Comme je te comprends. Parfois mes craintes et angoisses sont tellement fortes qu’elles se transforment en plaintes somatiques. C’est hyper handicapant.
      Les troubles paniques sont d’autant plus casse pieds. On ne sait pas quand ça prend, même en surveillant les symptômes. A chaque fois je me dis « à la fin de cette période ça ira mieux ». Mais à la fin de cette période, une autre encore plus angoissante commence et le cercle continu.

      Comme c’est difficile d’apprendre à se gérer.

      Reply
  • Alicia posted on novembre 28, 2016 at 11:47

    J’avais lu ce texte sans avoir eu le temps de te laisser un petit mot : je m’y penche ! ♥ C’est courageux venant de toi de pouvoir parler de ces angoisses, aussi je pense que tu es loin d’être la seule dans ce cas. Je sais que la naturopathie peu vraiment faire du bien et pourrait t’aider à résoudre ce genre de pensées sans passer par la case psy. Je sais que certains de ces spécialistes sont vraiment à l’écoute et aident beaucoup. Je pense moi même y aller pour d’autres facteurs. C’est toujours important de prendre soin de soi intérieurement et extérieurement, surtout que les deux sont complémentaires ! Des bisous ma Sarah, tu me diras !

    Reply
    • Et si Welinty posted on novembre 30, 2016 at 11:46

      C’est très gentil de t’y attarder. Je n’ai jamais entendu parler de la naturothérapie, du coup, je suis allée jeter un oeil et ça semble plutôt bien prometteur ! En plus, il y a pleins d’endroit qui accueille pour ce moment ! Je crois que je vais essayer, après tout, ça ne peut pas me faire de mal. Ca pourrait m’aider pour le stress aussi.

      Tu me diras si ça t’a aidé qu’on puisse échanger sur cette expérience ? 🙂

      Reply
  • Et si la brume d'oreiller l'Occitane me faisait mieux dormir ? - Et Si Welinty posted on mars 13, 2017 at 9:05

    […] marquant. Je suis une personne angoissée. D’ailleurs, je vous avez révélé ce fait, par ici, il y a quelques temps. Je vous y évoquais mes craintes, mes peurs, mes efforts. Malgré tout, je […]

    Reply
  • Leave a Reply