DANS MES TIROIRS Et si j’avais essayé la Cellu-cup ? 21 octobre 2016

cellu-cup
Il y a plus d’un an, je commençais à mieux manger, à plus manger, à manger normalement. Mon corps n’y étant pas habitué, j’ai commencé à prendre de la cellulite.

De la cellulite aqueuse, celle que chacun de nous peut avoir quand elle ne fait pas de sport et change ses habitudes alimentaire. Une cellulite aux capitons disgracieux, discret mais non douloureux. Durant cette même période, j’ai perdu puis pris du poids ; suffisamment pour faire apparaitre des vergetures.

J’ai laissé passé l’été, puis l’hiver et au mois d’avril, j’ai décidé qu’il était temps que ça change. Alors, j’ai d’abord repris le sport avec le TBC que l’on connait toutes. J’ai tenu, mais à mi parcours j’ai arrêté. Je me suis rendue compte que ça me rendait carré, que je perdais ma taille de guêpe. J’ai compris que j’avais besoin de faire de la cardio et pas du sport. Alors j’ai privilégié la marche. Puis finalement, les vieilles habitudes ne sont jamais très loin, j’ai arrêté. Pourtant je voulais toujours éliminé cette cellulite horrible sur le haut de mes cuisses.
Sans grande conviction, je me suis dis que j’allais essayé la cellu-cup. Après tout, je ne voulais pas maigrir, seulement faire disparaître cette forme disgracieuse. Je me suis jetée à l’eau à raison de 15 minutes tout les deux jours.
Pour tout vous avouer, je souhaité vous montrer un avant/après, mais je n’avais pas très envie de vous montrer le haut de mes cuisses et mes fesses. Pour cela, je vous invite à voir le résultat sur internet, on en trouve pleins. Malgré tout, faites attention, beaucoup de personne utilisent cet objet sans avoir de cellulite, alors le résultat ne sera pas visible. Ou encore, d’autres ont une cellulite bien ancrée, et particulière, et le résultat ne sera pas fou non plus.
Je vous invite donc à faire ce test, en cliquant ici, pour savoir quel type de cellulite vous avez. Pour ma part, aqueuse. Et le résultat est relativement impressionnant.
La cellu-cup ou cellu-blue, selon les marques, ce sont des coupes en silicone qui permettent un effet ventouse. Un objet de 5,5 cm de diamètre approuvé par les comités sanitaires. Cela signifie simplement que le silicone utilisé n’entrainera pas de dommage sur votre peau.
Cette coupe peut être bleue, rose, à paillettes, peu importe, le principe est le même. Pour ma part, j’ai opté pour celle à paillettes, histoire d’avoir un objet un peu joli. Malgré tout, parfois, lors de l’utilisation, elle va perdre une paillette sur votre jambe.
J’apprécie aussi le fait qu’elle soit vendue avec un pochon en tissu pour la protéger de la poussière et la transporter cachée et sans dommage.
La cellu-cup ne doit jamais être utilisée sur zone sèche. En effet, vous aurez du mal à rouler votre massage, et surtout vous risquez augmenter la présence d’hématome à chaque effet ventouse. Vous pouvez donc l’utiliser sous la douche, après avoir passé de la crème ou encore avec une huile.
Ici, j’ai opté pour une huile, vendue avec, au parfum d’orange. J’apprécie l’utiliser de part ce parfum qui me rappelle l’été et nos balades à Séville. Cependant, je trouve que le diffuseur est inutile puisqu’il projète très peu de produits et le tout en une grosse goutte au même endroit. Pour une cuisse je dois faire une 10aine de « pshit » et étaler le tout relativement vite pour que l’huile ne coule pas.
Je me dis souvent que je devrais essayer avec une crème mais je n’ose pas sauter le pas.
Maintenant que je vous ai décrit le produit, je peux peut être vous parler de ma relation avec elle. J’ai donc commencé à l’utiliser à la fin du mois de juin, voilà donc un peu plus de deux mois.
Je vous avoue ne pas avoir réaliser un effet ventouse maximum dès le départ de peur d’avoir mal. Finalement, j’ai toujours eu des douleurs, supportables mais douleurs tout de même, sur le devant de la cuisse, là où je ne pensais pas avoir de cellulite et là encore où je n’ai jamais eu de capiton.
En revanche, sur le cotés (vive les poignets d’amour !) et le bas des fesses, je n’ai jamais ressenti aucune douleur.
Après une semaine d’utilisation, soit 4 séances de 15 min, soit 1h de massage roulé, les premiers signes de travail se sont faits ressentir. En contractant le tout les capitons étaient beaucoup moins présents, et beaucoup plus lâche.
Après 1 mois, Ils ont disparu sur mes cuisses et se faisaient plus discrets sur les fesses.
Enfin, après deux mois d’utilisation, ma peau et lisse. Attention, je n’ai pas perdu de poids, ni recommencé le sport, ni même changé mes habitudes alimentaires, alors je n’ai eu qu’un résultat esthétique : une peau lisse, sans cellulite apparente. Et c’est exactement ce que je recherchais.
Aujourd’hui j’hésite encore entre continuer le travail de fond où ranger cette cup jusqu’à l’été prochain. En effet, le massage roulé n’est pas la chose la plus agréable qu’il soit et cela demande tout de même un minimum de temps. Malgré tout, je trouve que j’ai vraiment bien réagit à son utilisation, Après à peine un mois d’utilisation, je me sentais déjà beaucoup mieux à ce niveau là.
Finalement, cet outil controversé a été pour moi un accessoire utile et rentable. J’ai été consciencieuse dans mes séances et j’ai tenu tout l’été. Alors oui, comme je n’ai pas fais spécialement d’effort à côté, je n’ai pas perdu ma cellulite, mais elle a disparu et c’est comme ça que je me sens bien !
Au fait, voici un aperçu schématique de mes séance avec cette coupe à paillettes :
– 1 séance 15 min.
Localisation : cuisses et fesses.
Etape 1 : effet ventouse vers le genou et remonté en ligne droite jusqu’aux fesses. Et ce sur tout le pourtour de la cuisse. (3x)
Etape 2 :  effet ventouse vers le genou et mouvement de gauche à droite et de droite à gauche en remontant vers les fesses. (3x)
Etape 3 : effet ventouse vers le genou et remonté en faisant des cercles jusqu’aux fesses. Et ce sur tout le pourtour de la cuisse. J’insiste plus sur le haut de la cuisse là où ma cellulite était le plus apparente. (3x + 2 fois sur le fois de la cuisse)
 Enfin, je tamponne ma cuisse avec une serviette pour retirer l’excédant d’huile et je laisse sécher environ une demi heure. L’avantage c’est que mes cuisses sont hydratées dans le même temps.
Après ces séances, je ressens encore aujourd’hui comme des fourmillements dus à la stimulation des tissus. Ils durent généralement 5 minutes et disparaissent progressivement.
J’ai augmenté l’effet ventouse au fur et mesure des séances pour travailler mes massages plus en profondeur sans me faire mal et j’ai majoré la présence d’huile afin que la cup glisse plus simplement ; ainsi, je n’ai jamais eu d’apparition d’hématome ou quelconque présence de dommage tissulaire.
Il ne faut pas se leurrer, ce n’est pas un geste agréable, mais ce n’est pas si douloureux que cela et en respectant les bonnes pratiques, tout se passe le plus en douceur possible.
Finalement, je me suis commandée ce set le l’eshop de Birchbox, juste là, mais vous pouvez tout aussi bien commander votre cup, ici, sur le site de Cellu-cup, pour 19 euros ou 30 euros pour le set. Je vous conseille de vous rendre chez Birchbox qui fait sans cesse des propos et chez lesquels vous pouvez facilement trouver une réduction sur internet.
Autrement vous pouvez aussi vous rendre sur le site de Cellublue, ici, ou encore télécharger leur application qui va vous guider dans vos gestes.
Pour conclure, c’est effectivement un objet que je trouve cher pour ce que c’est, malgré tout, c’est quelque chose qui a fonctionné sur moi et qui m’a été rentable de part le résultat que j’ai pu obtenir.
Si vous souhaitez prendre plus d’information, je vous laisse jeter un oeil au site de Cellu-cup, en cliquant ici. Je trouve leur site bien fait. Il nous donne de conseils, des astuces, nous explique les bien sfaits de chacune des huiles, et propose des vidéos de gestes à faire pour le massage. C’est un site vraiment complet.

Si vous avez déjà utilisé ce machin là, qu’est ce que vous en pensez ? Cela a t’il fonctionné sur vous ?

Tags : , ,

Leave a comment

Leave a Reply