AUTRES Qu’est-ce que je ne veux pas regretter à 90 ans ? 10 septembre 2016

Aujourd’hui je vous retrouve pour un tout nouveau type d’article sur le blog. Le tout premier d’une série d’état d’esprit. Des états d’esprits qui m’interrogent, qui me guident, qui me caractérisent. Des articles courts, où je parle peu mais qui, je l’espère, vont vous aussi vous pousser à la réflexion. J’espère, par ce nouveau type d’article, échanger un peu plus avec vous, alors surtout n’hésitez pas à commenter, et partager vos impressions et vos questionnements. Quant à moi je vous retrouverez tout les premiers samedi du mois, à 10h30, pour un nouvel état d’esprit !
Au tout début de cette année scolaire, en regardant tranquillement Twitter, je suis tombée sur ça : « Qu’est-ce que tu ne veux pas regretter à 90 ans ? » Cette question m’a retourné le cerveau. D’un coup, j’ai pensé autrement. Quel idée de vouloir regretter des choses à cet âge là ! Après tout, à 90 ans on a déjà vécu, alors à quoi bon regretter ? Autant se souvenir de ce qu’il s’est passé avec joie, plaisir et tendresse.
Oui, mais aujourd’hui j’ai 22 ans. J’ai 22 ans et il ne me reste pas moins de 68 ans avant de penser à ce que je regrette. Soixante huit ans où je peux tout mettre en oeuvre pour ne rien regretter et vivre pleinement et passionnément ma vie. Une vie que je veux vivre pleinement, sans trop penser à tout ce que je veux accomplir pour ne pas, justement, passer à côté en planifiant tout.
Oui, parce que je suis de celles qui planifient tout. Je crois que je tiens ça de ma mère. J’ai besoin de savoir ce que je vais faire à la seconde près pour me sentir rassurée et en confiance. Parfois, je me surprends même à planifier ce que je vais faire pendant mon temps libre, à la demi heure près. Et puis, je l’ai rencontré lui. Lui et ses idées spontanées. Et si on partait à la plage, malgré l’heure tardive. Si on allait manger à 200km de là, parce que le restaurant est bon. Et si on allait manger un dessert alors qu’il est tôt et que nous n’avons pas mangé. Il est spontané et me pousse dans mes retranchements. Depuis deux ans, il change peu à peu ma façon de penser. Ce mélange donne des réflexions opposées qui se complètent. Alors, finalement, qu’est-ce que je ne veux pas regretter à 90 ans.

Et vous, qu’est-ce que vous ne voulez pas regretter ?

Tags : , ,

Leave a comment

Leave a Reply