DANS MES TIROIRS, LUXE Et si on se promenait sur la Skyline avec Dior ? 5 septembre 2016

L’automne approche à grand pas et les marques l’ont compris puisqu’en ce début septembre, j’ai déjà commencé à utiliser la nouvelle collection – Skyline – DIOR.

Une collection aux inspirations urbaines, presque art nouveau. Je crois que c’est d’ailleurs cette ambiance générale qui m’a faite craquer.

Cette année, pour l’automne, je crois qu’il faut s’attendre à des couleurs rouge, rouille un peu prune, mais surtout rouille. Un rouille autrefois délaissé qui revient, doucement, se faire une place dans nos placards.
Dior a donc sorti deux palettes pour cette automne, une aux tons violines (pour rappeler le cuivre de la dame de fer), et une dans les tons bleu (pour rappeler l’acier avec lequel elle a été bâtie). Dior sort toujours une palette avec une nuance de bleu. Au printemps c’est d’ailleurs vers ce type de palette que je me dirige mais pour cette saison, j’ai opté pour du violine qui je l’espère mettra en avant mes yeux bleu sans me donner l’air malade.
Les packaging Dior, comme ceux de Chanel, reste systématiquement identiques. Disons, qu’ils ont trouvé leur style, leur domaine et qu’ils aiment renvoyer une image de marque similaire en tout points. On retrouve donc une palette au packaging très sobre mais propre aux marque de luxe : du noir effet miroir à l’inscription Dior, le tout dans une pochette en velours noir.
A l’arrière de ces palettes on retrouve, comme toujours, les caractéristiques de cette palette. C’est-à-dire, son nom, son poids et toutes des petites choses là.
La seule chose que je regrette, et je le répète à chaque fois, c’est que je ne sais jamais quel palette je prends puisqu’elle sont toutes identiques. C’est un point qui me gêne plus ou moins au quotidien puisque généralement je tourne avec deux ou trois palettes par période. Quand ce sont les mêmes maisons c’est gênant mais en ce moment je tourne entre Dior et Chanel alors j’arrive facilement à différencier les deux.
En revanche, là où le packaging devient spectaculaire c’est au niveau des fards qui ont été pressés pour laisser entrevoir un motif. Sur celle-ci, vous pouvez aisément reconnaître les armatures de la dame de fer. Une réussite, vous ne trouvez pas ?
Pour ma part, j’ai donc opté pour la palette violine, la 806 Capital of light. Voyez-vous aussi la référence à Paris en tant que ville des lumières ? Cette palette contient donc 5 fards ainsi que deux doubles embouts mousse avec un côté mousse et un côté petit pinceau.
En ce qui concerne les cinq fards, le central est empreint des initiales de la marques alors que les fards qui l’entourent revêtent l’apparence de la tour Eiffel. Les cinq fards sont tous très pigmentés et je trouve même la pigmentation meilleure que pour la collection de printemps. Je me demande aussi si la maison n’a pas reformulé quelques peu ses fards : je les trouve beaucoup moins poudreux avec un fini très légèrement crème. Je ne saurais vous expliquer, mais à l’application je n’observe pas de chutes particulières.
Nous avons donc un fard :
Blanc nacré sans reflets particuliers,
Rose bien vitaminé tirant presque sur le corail,
Beige aux reflets vieux rose,
Gris aux reflets kaki,
Prune, le plus simplement prune mais très joli.
Je vous laisse d’ailleurs admirer ces fards comme il se doit avec toutes ces photos et les swatch plus bas. Cette palette est un joli nuancier de couleurs qui se fondent bien les unes aux autres. Les couleurs se travaillent d’ailleurs facilement les unes avec les autres. Un simple passage d’estompage et le tour est joué.

 

En ce qui concerne la tenue des fards, je suis plutôt agréablement satisfaite. Le fini presque crémeux et absolument pas poudré, permet à ces fards de s’adapter facilement à votre paupière. Ainsi, sans base, les fards ne glisseront pas dans les plis et s’estomperont doucement au fil de la journée. Malgré tout, après 8h ils seront toujours très présents sur votre paupières.
Définitivement, je trouve que Dior s’est grandement améliorée dans la pigmentation et la tenue de ses fards. Je trouvais la tenue déjà très satisfaisante précédemment, mais la pigmentation parfois à revoir. Sur cette palette, ces dut points se sont amélioré comme il se doit pour laisser entre nos mains un véritable petit bijoux de perfection !
Je reviens sur la notion de perfection qui bien sûr à sa bête noir : le prix. En temps que marque dites de luxe, on ne peut pas échapper à son prix inconcevable de 61,50 euros. Vous imaginez, même mes Chanel adorées ne sont pas aussi chères. Je vous avoue avoir cherché sans relâche un code de réduction tellement je rêvais de cette palette. En revanche, j’ai toujours le prix en travers de la gorge. Je ne comprends pas comment on peut vendre une palette de 5 fards à plus de 60 euros ! Je trouverais cela beaucoup plus raisonnable de la descendre aux alentours de 45 euros qui serais déjà très respectable pour leur image.
En tout état de cause, cette palette m’a convaincu et je ne sais plus m’en passer. Je la trouve véritablement parfaite et essentielles à mes envies et mes utilisations.

Vous pouvez d’ailleurs la retrouver, ici sur le site Dior.

Tags : , ,

6 Comments

  • Lookbyaudrey posted on septembre 5, 2016 at 7:42

    Quel est sublime cette palette et la couleur des fards sont dingue j'adore ! bisous ma belle 🙂

    Reply
    • admin6274 posted on septembre 8, 2016 at 9:58

      C'est une véritable merveille !! La pigmentation est complètement folle 🙂

      Reply
  • Flavour beans posted on septembre 5, 2016 at 3:39

    L'objet est vraiment beau et je ne doute pas de la qualité des fards mais clairement pour le prix il me faut un vrai coup de coeur (comme la Lorac Pro 3 que j'ai payé 70 oléééééééé) ! En tout cas tant mieux si tu ne peux plus t'en passer, car ça aurait été un peu con ahah

    Reply
    • admin6274 posted on septembre 8, 2016 at 10:00

      C'est vrai qu'elle est chère mais depuis quelques mois je Preferes tellement mettre le prix dans des produits que je sais que je vais utiliser plutot que dans du kiko ou du Nyx, etc que je sais pertinemment que je vais laissé de côté 🙁 oups …

      Reply
  • Clem C. posted on septembre 18, 2016 at 2:20

    La palette est sublime, j'adore les petites palettes comme ça des marques de luxe! Ca permet de la trimballer de partout! Mais alors, c'est tellement dur de choisir entre Chanel, Guerlain, Dior etc! Celle que tu as prise est sublime!
    Bisous! <3

    Reply
    • admin6274 posted on septembre 19, 2016 at 9:52

      Comme je te comprends. Apres, Chanel reste Ma marque favorite, je m'oriente toujours vers elle parce que je raffole de chaque collection. Mais cet hiver la collection etait plus dans les tons rouge et j'avais peur que ça me donne l'air malade : j'ai donc craque chez Dior !

      Quand à Guerlain, je m'y penche plus pour les soins 🙂

      Reply

    Leave a Reply