AUTRES Et si les blogueuses avaient plusieurs visages ? 5 février 2016

Si vous suivez ce blog régulièrement, vous n’êtes pas passé à côté de la publication de ma première vidéo (celle-ci). Elle se veut courte, elle se veut différente, elle se veut muette. C’est plutôt étrange me direz vous. Après pourquoi publier une vidéo après un blog si ce n’est pas pour parler ? Une blogueuse a tant de secrets.
Bon et bien déjà, je vous l’ai dis, je ne veux pas faire comme tout le monde. Mon monde à moi sera différent, il sera rien qu’à moi et on le partagera ensemble et puis aussi parce que faire des mouvements apporte déjà bien plus à mon contenu que l’écriture.
Cela fait déjà un long moment que je réfléchi à la question de la parole en tant que blogueuse. Nous sommes une personne singulière derrière notre écran, et nous partageons à travers un écrit. Nous partageons de façon écrite. Et même si chacune de nos phrases sont ponctuées, elles seront lues différemment autant de fois qu’il y aura de personnes qui les liront. Nous sommes tous différents et c’est ce qui rend l’écrit si difficile. Il faut savoir trouver les mots justes, les mots qui ont du sens, qui sont suffisamment clairs sans être trop familier. Il faut savoir montrer qui l’on est à travers des lignes et c’est un exercice que je trouve on ne peut plus compliquer. Qui est on ? Est-ce vraiment la même personne que vous pensez que je suis ?
Bien sûr, vous avez lu ma page « à propos », mais ai-je vraiment réussi à vous exprimer qui j’étais. Je vous l’ai toujours dis, et d’ailleurs je crois que c’est ma première phrase d’introduction : il est très difficile de parler de soi ; d’autant plus par ici où il faut qu’on vous montre des points positifs. Mais sont-ils vrais ou seulement pensé par moi ? Me voyez-vous vraiment telle que je suis ? C’est là toute la difficulté de l’écrit. Savoir qui on est, qui on est perçu et qui vous pensez que je suis. Autant de visages que je peux porter et autant de rôle que je peux endosser.
Parfois même je m’y perds, je ne sais plus dans quel rôle entrer, j’essaie de vous montrer qui je suis vraiment mais pour ce faire, chaque mot et parole est mesurée et c’est là que j’ai l’impression d’être dans le contrôle et de ne plus être moi.
Alors ici on a plusieurs écoles. On a celles qui écrivent sans se dévoiler, celles qui ne veulent partager que leur loisir sans faire intervenir rien de plus. Celles qui dévoilent un peu plus de leur personne, de qui elles sont, celles qui se montrent en photo, ou encore, celles qui parlent, qui vous laisse entendre le son de leur voix, et enfin, il y a celles qui se mettent en mouvement ; qui bouge et qui parlent en même temps.
Au début je ne voulais pas me montrer, j’avais peur, peur des reproches. Un peu honteuse et très peu sûre de moi. Et quand tout n’est pas comme je veux, je préfère me cacher, me cacher jusqu’à prouver que je peux faire mieux. Puis j’ai osé ! Pour la première fois, il y a bientôt deux ans, je vous ai montré une photo de moi. La toute première. J’ai osé parce que je me sentais un peu plus chez moi par ici. Un peu plus à l’aise et surtout, j’avais l’impression que cacher mon visage vous mettez en retrait par rapport à moi.
J’ai alors conclue que me montrer à vous avait permis de casser ces barrières, de mettre un visage derrière les mots et de pouvoir enfin échanger avec quelque chose de plus concret que sa simple imagination. Depuis, vous ne cessez d’imaginer mes mimiques, mes gestes et ma voix. Comme moi je ne cesse de le vouloir chez des personnes que je suis. Alors, j’ai lancé cette vidéo.
Cette vidéo, où en plus de voir mon visage, vous me voyez bouger, vous me voyez aussi grande que je ne le suis. Et cette fois-ci encore j’ai l’impression que cela m’a rapproché de vous. J’ai l’impression de vous dévoiler encore un peu plus la personne qui écrit ces mots, j’ai l’impression que cela m’a permis de vous enlever un peu d’imagination dans vos représentations. Peut être que ça les a empiré, peut être qe ça les a conforté, mais en tout cas, je trouve que c’est plus concret.
Il me semble plus difficile d’interpréter mes mots en voyant qui je suis. Peut être les verrez vous plus justes que vous ne les voyez auparavant.
Mais il y a encore cette barrière, cette barrière de la voix que je n’ose pas franchir. Comme si elle m’était intime et que j’avais, égoïstement envie de la garder pour moi. Souvent je m’imagine ce que vous pourriez dire d’elle. Je suis persuadée, que vous ne l’imaginerez jamais exactement bien qu’elle soit tout à fait commune. Je sais qu’en vous parlant il sera encore plus simple de vous figurez mes propos. Mais rien y fais. Quelque part, j’aime me dire que je cultive cette part de mystère. J’aime me dire qu’en vous partageant mes écrits je peux être une personne différente pour chacune de vous. Après tout, c’est ça aussi la magie d’écrire, c’est être quelqu’un d’autre l’espace d’un instant !

Alors, d’après vous, qui je suis vraiment ?

Tags : ,

7 Comments

  • Bérengère Wonderland posted on février 5, 2016 at 8:49

    Coucou Sarah,
    J'aime beaucoup le ton de ton article, en effet bloguer n'est pas chose simple ! Je viens de découvrir ta vidéo et je la trouve super bien tournée et montée, tu as fait un énorme travail dessus !
    J'espère que nous pourrons tout de même entendre ta voix un jour, cultiver le mystère émoustille la curiosité !
    Bisous

    Reply
    • admin6274 posted on février 5, 2016 at 3:16

      Je suis heureuse que tu aies apprécié cet article. Je trouvais le sujet plutôt difficile quoique parlant !

      Quant à la video j'espère que tu apprécieras d'autant plus les prochaines !

      Reply
  • Lookbyaudrey posted on février 5, 2016 at 12:25

    Super article ma belle je les trouver très intéressant !! Gros bisous ma belle <3<3

    Reply
    • admin6274 posted on février 5, 2016 at 3:15

      Je suis vraiment heureuse qu'il t'ai plu ! Merci beaucoup 🙂

      Reply
  • Un Presque Rien Julie posted on février 8, 2016 at 9:01

    Oh la la je me reconnais bien là! Moi je n'ai parlé à personne de mon entourage de mon blog au début! J'étais un peu honteuse aussi bizarrement! Mais maintenant, mes amis sont au courant et je ne sais pas pourquoi j'ai tant attendu parce qu'ils étaient tous emballés! Maintenant, j'ai envie de passer le cap de la vidéo aussi! Pas facile!

    Reply
    • admin6274 posted on février 9, 2016 at 2:02

      Disons qu'avec tout les préjugés qui circulent sur les blogueuses c'est normal qu'on se sente toujours un peu craintives 😉

      Reply
  • Leave a Reply