AUTRES Et si bloguer était une drogue ? 22 janvier 2016

Voilà maintenant près de deux ans que je blog et c’est toujours avec autant d’envie. Au début j’écrivais, je partageait, j’avais envie d’interagir avec vous. Le contact avec les gens me manquait. Quand j’ai commencé à bloguer, je préparais des concours, mais je les préparais chez moi. N’ayant ni cours, ni autres choses, je ne voyais personne mise à part ma famille. Très vite, j’ai commencé à tourner en rond. Très vite j’ai eu envie d’autres choses, de parler à d’autres personnes, de parler d’autres chose que de ces concours.

J’ai donc décidé, sur un coup de tête, d’ouvrir mon blog. Comme beaucoup, au début, je ne devais être lue que par moi même ou mes proches. Alors j’ai passé énormément de temps sur le design du blog. Je passais toutes mes journées, chaque seconde de chaque moment à travailler sur le blog, à apprendre à manier quelques codes, à intégrer quelques images, quelques liens. J’ai appris à dresser blogger et à me l’approprier !
Les interactions, elles, sont venues bien après. Là où vous me parliez, c’était sur instagram. Mes photos vous plaisaient, vous vous abonniez et quelques unes d’entre vous ont commencé à jeter un oeil au blog. Et c’est là que tout à commencer.
Des commentaires, des mails, toujours beaucoup de petits mots sur instagram. Le blog commençait à vivre. A vivre comme jamais je ne l’aurais espéré. Puis j’ai changé plateforme en voulant créer quelque chose de plus simple peut être. J’ai tout recommencé. Cet été, je suis revenue sous blogger. J’ai tout recommencé à zéro : un nouveau nom, un instagram sans photo, une page facebook renommé, aucun redirection. Il était tant pour moi de revenir à zéro, de ne plus être associé à l’ancien blog. Blog trop commun, avec un nom classique que l’on retrouvait un peu partout sur le net.
Avec « Et si Wélinty », c’est mon propre nom que je met en avant et ma propre plume. C’est mon blog rien qu’à moi. Un bébé blog que l’on ne pourra jamais me piquer sans me voler mon nom. C’est à partir de ce moment là que je me suis investie de toutes mes forces dans ce projet. Et c’est à ce moment là que je me suis rendue compte que je ne pouvais plus m’en passer.
Je me réveille chaque jour en me demandant comment je vais pouvoir améliorer les articles, les thèmes et les photos. Je passe des heures à chercher des astuces pour tout rendre plus joli et plus fluide. Je rêve blog, je pense blog, je mange blog. Parfois même je me perds un peu trop dans Wélinty et ne pense plus à Sarah. Souvent, je passe des heures, des journées entières à écrire des articles que je ne publierais jamais, à lire et relire vos commentaires. Je ne sais plus m’arrêter.
Au mois d’août, je discutais avec ma jolie Alycia, du blog Lili Blue cherry, qui me disait qu’il ne fallait jamais arrêter de bloguer par passion. Il fallait garder cette simplicité que nous avons toutes eu à l’ouverture d’un blog et passer chaque jours en se disant que nous sommes comme les autres. Ne pas changer pour que le blog reste aussi beau et neuf. Aussi simple et joyeux ! Grandir avec lui ais ne pas se faire manger par lui.
Mon blog est une drogue.
Je me sens mal les jours où je n’écris pas. Non pas que j’y sois obligée, mais c’est mon moyen à moi d’extérioriser. Ecrire me calme, vous parler me donne le sourire. Échanger me rend plus forte. J’ai la chance d’avoir un amoureux qui me pousse dans ce sens et qui me rappelle chaque jour que je fais quelque chose de bien. Je n’aide personne, ça c’est le filon de mes études. Avec le blog je m’aide moi. Grâce à lui qui dément toute les mauvaises critiques que je peux recevoir par ci par là, qui me prouve que je fais du bon travail, qui me montre toujours les côtés positifs, qui s’investi dans le blog à travers les tenues, le petits plats. Mon blog c’est un peu lui aussi.
Grâce à vous qui m’écrivez et qui me faites passer votre avis, grâce à vos réactions qui me plaisent et oriente mes thèmes d’articles.
J’ai la chance d’avoir un compagnon qui accepte cette passion et qui me soutienne chaque jour pour continuer et qui participe à la faire grandir de la façon la plus simple qu’il soit. J’ai la chance d’avoir des lectrices aussi douces qu’attentionnées.
Le blog grandit dans ma vie et il est impensable pour moi d’arrêter. les semaines où j’ai voulu m’en éloigner, pour réviser, pour les vacances, pour tout autres choses, je revenais toujours vers lui. Pour lui parler puis effacer mes propos. Pour enregistrer des milliers d’articles.

Le blog est ma drogue, impossible à sevrer.

Tags : , ,

15 Comments

  • deltrey Lemba David posted on janvier 22, 2016 at 8:54

    C'est pareil pour moi, je ne pourrai plus me passer de mon blog, c'est un edrogue aussi. J'adore partager et échanger es points de vue avec d'autres personnes !
    Deltrey
    http://deltreylicious.com

    Reply
    • admin6274 posted on janvier 22, 2016 at 12:13

      Je trouve que c'est le plus important l'échange et le partage ! Si tu présentes des belles choses mais que tu ne réponds pas ça ne sert à rien, autant arrêter !

      Reply
  • Maêva Martin posted on janvier 22, 2016 at 9:41

    C'est pareil pour moi, mon blog est une drogue mais de façon positive pour moi 🙂
    Blogger c'est tellement bien, avoir son propre espace à sois, partager, écrire : Vive le blogging ♥

    Reply
    • admin6274 posted on janvier 22, 2016 at 12:13

      Ça permet de s'échapper je trouve, comme dans un univers parallèle 🙂

      Reply
  • Cécile G. posted on janvier 22, 2016 at 9:45

    Je ne pourrai plus me passer de mon blog non plus. C'est une drogue saine 😀
    Bisouuuuuus

    Reply
    • admin6274 posted on janvier 22, 2016 at 12:14

      C'est fou comme ça peut nous gagner 🙂

      Reply
  • bemarionnette posted on janvier 22, 2016 at 1:22

    Hello Sarah,
    Ton article tombe parfaitement bien en cohérence avec le dernier que je viens de sortir.
    Je suis totalement d'accord avec toi ! Blogger, c'est une drogue.
    Bisous 🙂
    Marion

    Reply
    • admin6274 posted on janvier 22, 2016 at 1:47

      Coucou ! Je vais aller voir ca alors 🙂

      Ça faisait un moment que j'essayais de poser des mots sur tout ca et cette fois ci je me suis dis que ca avait reussi à traduire mes sentiments 🙂

      Reply
  • Sarah Chloé posted on janvier 22, 2016 at 8:54

    J'avoue c'est un peu une drogue ! Mais je fais ça par passion et évite d'y penser trop souvent !

    Reply
    • admin6274 posted on janvier 23, 2016 at 12:58

      C'est pas une drogue dans le mauvais sens hein 😉 plutôt comme un jardin secret qu'on entretien 🙂

      Reply
  • Serena posted on janvier 22, 2016 at 10:21

    Oh quel bel article ! Je ressens la même chose, j'adore bloguer et je ne peux plus m'arrêter, c'est mon petit cocon 🙂 Bisous et bon week !

    Reply
    • admin6274 posted on janvier 23, 2016 at 12:59

      Oui c'est exactement ça 🙂 un petit monde que l'on construit pas à pas

      Reply
  • Singulier Feminin posted on janvier 23, 2016 at 12:58

    Waw alors là Sarah tu as les mots justes… Ca me rassure de ne pas être la seule à "penser blog, manger blog, rêver blog" ! Mais bien que ce soit une drogue comme instagram c'est une drogue saine même thérapeutiques ! Et grâce à lui on rencontre des personnes formidables alors on peut lui dire : MERCI !

    Reply
    • admin6274 posted on janvier 23, 2016 at 1:01

      Une drogue thérapeutique c'est exactement ! Parfois j'essaie de me dire, allez aujourd'hui tu fais sans ! Mais je ne peux pas m'empêcher d'y faire un tour..

      Et puis je trouve que c'est une chance qu'il soit à taille humaine parce que je peux prendre le temps avec tout le monde ! Prendre le temps, c'est vraiment le plus imprtant 🙂

      Tu as écris en trois lignes le message que j'ai voulu faire passer 🙂 mercii

      Reply
  • Leave a Reply