Non classé Ou manger sur la côte basque : Le bar Basque 13 juillet 2015

Voilà plusieurs fois maintenant que j’ai la chance de descendre sur la côte basque avec mon amoureux et lors de ces weekend de pause nous essayons de découvrir des nouveaux restaurants. Du moins, il me fait découvrir des restaurants (alors cet article c’est un peu grâce à lui).
Grâce à nos séjours, nous avons donc essayé un panel de restaurant assez important, et je me suis dis qu’il pouvait être intéressant de vous en parler si jamais vous passez par là bas. Ce sont des lieux vraiment différents. Parfois plus cosy, parfois sur le pouce ou au détour d’une ruelle, mais chaque fois, nous y avons passé un très bon moment.
Le restaurant du jour est celui où nous sommes allés le plus de fois, et qui nous est facile d’accès : c’est le Bar basque de Saint Jean de Luz.

Avant toute chose, il faut savoir que le Bar Basque m’a semblé très peu touristique. En effet, il ne se trouve pas dans l’hypercentre et la plupart des touristes ne passent pas devant lui. D’ailleurs, la façade n’est pas tape à l’oeil, seuls les connaisseurs et ceux qui se sont renseignés s’y arrêtent. C’est ce côté tranquille et reposant qui m’a attiré.
Bien qu’il ne se trouve pas sur la place emblématique de la ville ou dans un coin reculé, son emplacement est idéal pour les riverains. Tout d’abord, sa terrasse se trouve sur le grand trottoir d’une rue emblématique de la ville, le boulevard Thiers. Mais je dois vous avouer que malgré cette proximité avec la route, j’ai facilement fait abstraction des voitures et surtout des piétons qui ne nous marchant pas dessus puisque le trottoir est suffisamment large.
Quant à la rue en elle-même, elle est ravissante. de beaux bâtiments ornent son paysage et l’on peut apercevoir le Grand Hôtel de Saint Jean de Luz à un bout.
Pour terminer sur une note pratique, sachez que le Bar Basque est très accessible à pieds depuis la plage puisque celle-ci se trouve à environ 50 mètres. D’ailleurs, vous pouvez même vous garer devant en voiture puisque des places en créneaux sont disponibles tout le long de la rue (payantes de 9h à 19h), sinon, vous trouverez toujours un parking souterrain à proximité. Dans cette ville, tout se trouve à moins de 10 minutes de marche.
En ce qui concerne Le Bar Basque en lui même, c’est un endroit que je qualifierais d’authentique. A l’intérieur on y retrouve un esprit typiquement basque avec de grandes tables en bois dur. On y est aussi très bien assis. Autant vous dire, que moi qui n’arrête pas de râler en ce qui concerne les fauteuils des restaurants, je n’ai jamais transpiré des cuisses et ne suis pas ressorties avec des traces d’origines inconnues.
L’ambiance y est agréable. Tout est définitivement fait pour vous mettre à l’aise et vous faire apprécier le moment. C’est un restaurant où l’on prend plaisir à déguster et à parler en s’attardant quelque peu. D’ailleurs, j’ai été surprise par la grande gentillesse d’un des serveurs, Nicolas. Il sait plaisanter avec les clients, et ça, c’est toujours bienvenu ! (Tout du moins beaucoup mieux que de se retrouver en face d’un serveur qu’on a l’impression d’énerver en état venu manger à cette table). Ce sont donc de bons moments que mon amoureux et moi même avons passé dans ce lieu.
Au sujet de la fréquentation, disons que la moyenne d’âge se situe entre 40 et 50 ans. Personnellement, ça ne me gêne aucunement, mais je sais que parfois ça peut déranger.
Venons en maintenant à la nourriture. La première fois nous avions pris un plat consistant et succulent puisque nous avions opté pour la côte de boeuf en croûte de sel. C’était une merveille. Les amoureux de la viande n’en seront que ravies, et je leur conseille vivement d’y goûter. A préciser que c’est un plat qui se partage à deux personnes tellement il est important.
La seconde fois où nous avons passé la porte du Bar Basque de Saint Jean de Luz, nous avons opté pour la terrasse et sa brise fraîche (et oui, la chaleur nous a joué des tours cette fois là). C’est d’ailleurs à cause de cette même chaleur que nous avons opté pour deux entrées. Deux entrées pour deux mais deux entrées qui nous ont calé (croyez en mon estomac de grande mangeuse – vous le verrez dans un prochain restaurant où je n’ai pas mangé à ma faim). C’est donc sur l’assiette de tapas et celle de foie grand avec une confiture de cerise et une compotée d’oignon que nous avons jeté notre dévolu.
Le tout bien sûr accompagné de deux cocktails : un sans alcool (mais qui se fait avec alcool) pour moi, et un fortement alcoolisé pour Monsieur.
J’ai opté pour un Chantaco, un mélange de jus fruit très frais et typique de la région. C’est d’ailleurs ici que j’ai goûté le meilleur Chantaco. Quant à mon amoureux, il a pris une spécialité de la maison, le Macca B.
Ce jour là, nous nous en sommes sortis pour 40 euros pour deux mais si vous optez pour un plat en plus des entrées, on peut facilement atteindre les 80/90 euros. Je vous l’accorde, c’est peut être un peu cher, mais c’est le prix pour faire des découvertes culinaires de la régions et pour apprécier les fines saveurs de ces ingrédients typiques. C’est donc à mon sens un restaurant pour les moyens budgets. Quant au temps d’attente, il est correct, entre 15 et 30 minutes pour avoir le plat sans entrée, sinon entre 10 et 15 minutes pour avoir l’entrée.
Je vous glisse une petite anecdote. Plus haut, je vous ai parlé du Macca B. C’est un cocktail inventé en 1946 par Hippolyte, le premier patron du Bar Basque. C’est un cocktail qui a une réputation puissante puisqu’il contient 7 liqueurs de fruits. Fruits adoucis au champagne et servi très frais pour que ce soit plus agréable. Il me semble que le légende urbaine nous dit que si vous réussissez à finir un verre sans symptôme, alors le second est offert. Mais c’est une légende urbaine et ce n’est pas moi qui irais vérifier.
Je ne sais pas si c’est honnête de placer des étoiles, alors je m’en tiendrais à cet avis sans donner de note. Mais sachez que c’est un lieu où vous pourrez vous faire facilement plaisir.
 Les autres restaurants :

 

Tags : , , , , , ,

1 Comment

Leave a Reply