DANS MES TIROIRS, LUXE Et si je tombais sous le charme des illusions d’ombre ? 20 juin 2015

Oui, j’ai craqué, j’ai craqué pour ce magnifique petit bijou de chez Chanel ! Une vraie petite merveille que je rêvais d’avoir. Et puis c’est utilise ce type de texture, c’est même innovant. La couleur, quant à elle, est parfaite. Et le fini, incroyable.
Non, je ne suis pas en train de me déculpabiliser (ou juste un peu alors !). Si vous me suivez sur instagram et twitter, vous avez dû voir apparaître cette petite chose le mois dernier. Moi qui louchais sur les illusions d’ombre depuis un moment, voilà chose faite.
D’ailleurs, vous avez été nombreuses à me demander mon avis. J’ai un peu tardé, tout simplement parce que je pense que pour émettre un avis le plus objectif possible, il faut laisser passer l’excitation et se faire une vraie idée du produit. Surtout quand il vaut aussi cher.
Maintenant, mon avis est fait, mais le vôtre, qu’allez vous en pensez ?


Mais une illusion d’ombre qu’est ce que c’est ? C’est tout simplement un fard à paupière. Mais un fard à paupière, ne poudreux, ni gélifié. Disons que la texture se rapproche d’une pâte à modeler que vous avez trop chauffé. Et d’ailleurs, elle en a l’odeur.
Avec le pot est fourni en pinceau pour appliquer l’ombre à paupière. Le pinceau est fait d’une telle façon qu’il peut aussi vous tracer un trait d’eyeliner tout ce qu’il y a de plus net.
Concernant le packaging, la marque est fidèle à elle même : sobre, pratique, et élégante. Je dirais aussi résistance puisque le pot est en verre épais et que le pinceau peut être protégé.

 

Quand vous allez l’appliquer le rendu sera similaire à un fard crème, mais au touché, on aura l’impression de travailler un fard poudre. Très surprenant au début puis finalement, on s’y habitue vite.
Mais ne vous méprenez pas, ne faites pas la même erreur que moi ! Quand je pensais ombre à paupière crème, je pensais color tatoo, et forcément : impossibilité de bien travailler la matière avec un pinceau. Conclusion, une couleur pas assez fondue, qui déborde un peu, moyennement homogène.
Et bien pas du tout ! Rappelez vous, au touché, l’ombre est similaire à un fard poudre. Il est donc très facile de l’appliquer au pinceau, de l’estomper et de fondre sa matière avec un autre fard.
De plus, le rendu étant proche d’un fard crème, la couleur et la luminosité du produit n’en sera que plus accentuée. Si vous préférez les fards mattes, passez votre chemin. Avec les illusions d’ombre, vous obtiendrez quelques chose d’irisé, presque nacré, et très lumineux même après estompage.

 

La couleur reste dans la continuité de mes propos. Un kaki beige très lumineux qui s’adapte à vos tenues. Très peu de matière suffit pour obtenir la même couleur que dans le pot. Je n’ai jamais vu un fard aussi pigmenté. Quant à la tenue, il vaut mieux utiliser un démaquillant biphasé waterproof pour être certaine que tout est bien parti. La matière ne bouge pas de la journée (mes journées commencent à 7h et se finissent à 22h30 !).
Je crois que j’ai été assez concise en abordant tout les points que je souhaitais détailler. Je n’ai pas voulu trop développer pour que vous vous fassiez un avis. Et puis non, finalement je vais vous dire ! Je suis complètement folle de ce produit, je ne porte que lui depuis un mois ! Il se suffit à lui-même. Peut rester discret ou être très soutenu, peut être appliqué sur toute la paupière ou simplement en tant que trait de liner. J’en suis folle. A tel point que je pense craquer pour d’autres teintes. Mais maintenant, toutes les couleurs me plaisent, comment faire pour ne pas trop dépenser !

Oui parce que Chanel étant une marque de luxe, ce petit bijou a un prix : 30.5euros chez Sephora (ici).

Tags : , ,

Leave a comment

Leave a Reply